PROTHESES EXTERNES MEMBRE SUPERIEUR

Les prothèses du membre supérieur permettent aux patients amputés de retrouver un aspect esthétique et/ou fonctionnel.

Plusieurs prothèses de membre supérieur sont disponibles :

- La prothèse de vie sociale ou esthétique Non fonctionnelle, cette prothèse est réalisée de la façon la plus esthétique possible.

- La prothèse fonctionnelle ou de service Ce type de prothèse est mécanique et permet, grâce à un système de câblage, de continuer à pratiquer ses activités quotidiennes.

- La prothèse myoélectrique Cette prothèse fonctionne en réponse aux contractions musculaires exercées et contrôlées par le patient.

- La prothèse bionique Conçue pour redonner à une main amputée sa fonctionnalité humaine, cette prothèse intelligente est entièrement motorisée.

Ces dispositifs médicaux personnalisés doivent justifier d’une prescription médicale, et sont mis en place uniquement par ces professionnels de santé diplômés et agréés que sont les orthoprothésistes.

Les prothèses sont fabriquées sur-mesure et bénéficient d’un assemblage extrêmement précis : emboîture, effecteurs intermédiaires (coude), effecteurs terminaux (outils et mains prothétiques).

Afin de répondre au mieux aux projets de vie de leurs patients, les orthoprothésistes collaborent avec leurs médecins spécialistes, kinésithérapeutes et ergothérapeutes pour concevoir l'appareillage orthopédique le plus adapté à leurs attentes.

Les prothèses esthétiques ou de vie sociale

* Descriptif : La prothèse de vie sociale est destinée aux patients amputés qui recherchent esthétisme et légèreté. Il s’agit d’un appareillage sans but fonctionnel, dédié aux patients privilégiant l'aspect esthétique de la prothèse, et offrant des possibilités fonctionnelles très limitées (soutenir des objets, porter un sac...). Plus légère qu'une prothèse fonctionnelle ou myoélectrique, cette prothèse souple apporte en revanche un maximum de confort.

La prothèse esthétique comporte plusieurs éléments :

- Une emboîture en résine stratifiée souple

- Un segment intermédiaire

- Une main souple avec gant de recouvrement en silicone ou en PVC, restituant de façon très satisfaisante l’apparence de l’épiderme.

- Un gant esthétique recouvrant l'ensemble de la prothèse. L'été, il est possible de choisir une couleur plus foncée, adaptée au bronzage. Plusieurs finitions esthétiques sont à la disposition des patients. Pour ceux qui recherchent un rendu plus sophistiqué, il est possible de réaliser une prothèse à partir du moulage du membre opposé, pour obtenir une réplique parfaite.

- Avec ou sans manchon (il facilite la mise en place).

Attention : ce type de prothèse n'est pas toujours pris en charge par la Sécurité Sociale, son remboursement n'est pas systématique.

* Principe :
Elle est destinée à tous types d’amputation pour lesquels les deux critères recherchés sont : esthétique et légèreté.
Il s’agit d’un appareillage sans but fonctionnel.

Attention : ce type de prothèse n'est pas référencé par la sécurité sociale française, son remboursement n'est pas systématique.

* Indications :
-Amputation doigts
-Amputation main
-Amputation avant-bras
-Amputation du bras ou de l'épaule

* Conseil :
Le patient doit assurer l'entretien quotidien de sa prothèse en se référant à la notice remise par son prothésiste. Une visite annuelle chez ce dernier est conseillée pour assurer la maintenance de la prothèse. Dans tous les cas, le patient ne doit pas hésiter à contacter son prothésiste ou son médecin pour tout question ou demande d’informations.

image
prothèses
Les prothèses esthétiques ou de vie sociale
image
prothèses
Les prothèses esthétiques ou de vie sociale
image
prothèses
Les prothèses esthétiques ou de vie sociale

Les prothèses fonctionnelles ou de service

* Descriptif : Destinée aux patients amputés souhaitant continuer à exercer leur activité, la prothèse fonctionnelle offre de nombreuses possibilités : ouverture et fermeture de la main, flexion et blocage du coude, toutes ces commandes sont contrôlées par le patient. De conception exosquelettique, cette prothèse est élaborée à partir de résine stratifiée et permet, après une rééducation adaptée, de retrouver une certaine autonomie dans la vie de tous les jours :

- Commande active de la main ou de la pince

- Connexion rapide au poignet d’un dispositif terminal

- Prosupination passive du poignet

- Avec ou sans manchon

- Pour la prothèse de bras et d’épaule, il existe des articulations de coude permettant la flexion active ou passive de l’avant-bras, le verrouillage actif ou passif en toute position, l’adduction et l’abduction passives de l’avant-bras.

Cette prothèse est plus légère que la prothèse myoélectrique. Une seule connexion (au niveau du poignet) suffit pour la changer en main esthétique, ou alterner entre différents outils spécifiques (cuillère, fourchette, pince...).

* Principe :
Destinée aux amputés souhaitant une activité sociale et/ou professionnelle, la prothèse fonctionnelle offre différentes possibilités.
Cette prothèse permet, après une rééducation adaptée, de reprendre une certaine autonomie dans la vie active.
L'ouverture et la fermeture de la main, la flexion et le blocage du coude sont commandés par le patient.

* Indications :
- amputation du bras, de l’avant-bras ou de l’épaule.

* Conseil :
Le patient doit assurer l'entretien quotidien de sa prothèse fonctionnelle selon la notice remise par son prothésiste. Une visite annuelle chez celui-ci est conseillée pour assurer le bon fonctionnement de la prothèse. Le patient ne doit pas hésiter à solliciter son prothésiste ou pour toute interrogation.

image
prothèse
Les prothèses fonctionnelles ou de service
image
prothèse
Les prothèses fonctionnelles ou de service
image
prothèse
Les prothèses fonctionnelles ou de service

Les prothèses myoélectriques

* Descriptif : La prothèse myoélectrique permet à un patient amputé de saisir des objets et d'assurer les fonctions essentielles de la vie quotidienne (s’habiller, écrire, etc.). Elle est destinée à l'appareillage des amputations d'avant-bras et de bras d'origine congénitale ou traumatique.

La commande de la main se fait au moyen de capteurs, placés sur les muscles du patient. A chaque contraction d'un muscle, une tension électrique très faible est générée, mesurée sur la peau. Ces contractions sont utilisées pour l'ouverture, la fermeture et la rotation de la main.

Cette prothèse peut être prescrite dès l'âge de quatre ans. Cela dit, un gros travail de rééducation est indispensable pour apprendre à contrôler ces contractions musculaires. Progressivement, le patient l'intègrera dans son schéma corporel, et ne pensera plus à “ouvrir et fermer” mais à “prendre et lâcher”.

Considérée comme la plus lourde, la prothèse myoélectrique est constituée de plusieurs éléments :

- une emboîture

- une conception exosquelettique

- un manchon, qui permet de faciliter la mise en place (optionnel)

- une main myoélectrique

- des batteries et des électrodes

- un gant esthétique pour une finition naturelle, ou une pince tri-digitale pour l’ouverture et la fermeture.

- des articulations de coude pour la prothèse de bras et d’épaule, permettant la flexion active ou passive de l’avant-bras, le verrouillage actif ou passif en toute position, l’adduction et l’abduction passives de l’avant-bras.

* Principe :
La prothèse myoélectrique est destinée à l'appareillage des amputations d'avant-bras et de bras d'origine congénitale ou traumatique. Elle peut être prescrite dès l'âge de 4 ans. Un gros travail de rééducation est indispensable pour apprendre à contrôler ces contractions musculaires au niveau du moignon. Progressivement, le patient ne va plus penser à « ouvrir et fermer » mais « prendre et lâcher », cette main fera alors partie de son schéma corporel.

* Indications :
- Amputation du bras et de l’avant-bras.

* Conseil :
Le patient doit assurer l'entretien quotidien de sa prothèse selon la notice remise par son prothésiste. Une visite annuelle chez son prothésiste est conseillée pour assurer la maintenance de la prothèse. Le patient ne doit pas hésiter à solliciter son prothésiste ou son médecin pour toute question.

image
Prothèse
Les prothèses myoélectriques
image
Prothèse
Les prothèses myoélectriques
image
Prothèse
Les prothèses myoélectriques

Les prothèses bioniques

* Descriptif : Assurant polyvalence et dextérité, la main bionique permet au patient amputé de saisir des objets de toutes formes, textures et dimensions, dans n’importes quelles conditions. Contrairement à la prothèse myoélectrique, les mouvements sont plus naturels et se rapprochent de ceux de la main humaine. Organisée de manière biomécanique et dotée d’un dispositif sensoriel optimal, la main bionique contient 5 doigts articulés, pilotés par le patient via un logiciel ou une application mobile, pour bénéficier d’une totale liberté et jouir d’un confort à toute épreuve.

La prothèse bionique est constituée de :

- une emboîture

- une conception exosquelettique

- un manchon pour faciliter la mise en place (optionnel)

- une main robotisée

- des batteries et des électrodes

- plusieurs gants esthétiques (transparent/chair) pour un rendu plus naturel.

* Principe :
La main bionique assure polyvalence et dextérité.
La main bionique, avec son organisation biomécanique et son dispositif sensoriel offre une grande variété de possibilités d’adaptation à la prise d’objets de toutes formes, textures et dimensions.
La différence avec la main myoélectrique, les mouvements sont plus naturels et se rapprochent à la main humaine.

* Indications :
- Amputation de la main, de l’avant-bras, et du bras.

* Conseil :
Le patient doit assurer l'entretien quotidien de sa prothèse bionique selon la notice remise par son prothésiste. Une visite annuelle chez ce dernier est préconisée pour assurer la maintenance de la prothèse. Le patient ne doit pas hésiter à solliciter son prothésiste ou son médecin pour toute question.

image
prothèse
Les prothèses bioniques
image
prothèse
Les prothèses bioniques
image
prothèse
Les prothèses bioniques